Raphaël Cardetti

larmes_machiavel

Poche: 306 pages
Editeur : Pocket (21 novembre 2003)
Collection : Pocket

Agrégé d'Italien et spécialiste de la philosophie politique de la Renaissance florentine, Raphaël Cardetti enseigne dans une université française.

Quatrième de couverture
A Florence, à la fin du XVe siècle, depuis la chute de la maison Médicis, les esprits sont prompts à s’échauffer entre les défenseurs du régime républicain en place, et les partisans d’un retour au pouvoir aristocratique.
Témoin d’un meurtre, Niccolo Machiavel, jeune secrétaire de chancellerie, va mettre à profit ses parfaites connaissances de l’âme humaine et des rouages politiques pour mener une enquête qui le plonge au cœur d’un complot visant à reverser la République.
Mais ne cherche-t-il pas d’abord à servir ses intérêts ?
Une enquête brillante avec comme toile de fond la reconstitution réaliste de la République florentine

Un premier roman historique sombre et violent qui se joue d’une référence culturelle connue de tous, Machiavel et son ouvrage le plus célèbre, le Prince.

Une intrigue riche en rebondissements qui laisse entrevoir les aspects troublants et retors d’une personnalité qui n’a pas encore livré tous ses mystères et ses contradictions.